French English German Italian Portuguese Spanish

Stop Fourriere

Liens Instutionnels

Liens Utiles

Statistiques

Annonce
  • ALBUM NOT FOUND OR NOT PUBLIC


Un brillant hommage à Frédéric Mistral

matineemistral1Commencées au mois de juillet dernier, les cérémonies pour commémorer le centième anniversaire de la disparition de Frédéric Mistral se sont achevées samedi par une journée entièrement consacrée à la mémoire du grand écrivain provençal, décédé en 1914, laissant de nombreuses œuvres et un prix Nobel de Littérature obtenu en 1904. La matinée a débuté sur le parvis de l'hôtel de ville en présence de nombreux participants aux côtés de Monsieur le Maire Robert Bénéventi, de nombreux élus et de Pierre Imbert, majoral félibrige.

matineemistral1bisEn 1930, à l'occasion de la St Laurent, une plaque, reprenant en Provençal des vers de Mistral mentionnant Ollioules, avait été apposée sur la façade de l'Hôtel de Ville. Déposée à l'occasion des travaux de 2012 et après un petit rafraîchissement , la plaque a retrouvé sa place initiale lors d'une cérémonie dédiée à la Provence. C'est Claude Décugis, président de la chorale Oulieulo Canto, qui a lu le texte en provençal et en français puis Monsieur le Maire Robert Bénéventi a évoqué l'oeuvre « Calendal » dont est tiré le texte de la plaque. Histoire d'amour contrariée d'un jeune pécheur de Cassis et d'une jeune fille noble « Calendal » a été écrite 7 ans avant Mireille et préfigure déjà le goût de Frédéric Mistral pour la nature, les paysages mais aussi pour le mystère des sentiments humains.

matineemistral2Puis c'est en cortège mené par la chorale Oulieulo Canto que le Maire d’Ollioules entouré de nombreux élus, de Pierre Imbert, majoral félibrige et Olivier Neige, président de Lou Fougau Prouvençau que les participants se sont rendus au Couvent des Observantins pour assister à l’inauguration de l’espace Frédéric Mistral, avec la présentation de la vie de Frédéric Mistral en Provençal par Olivier Neige et un texte de Frédéric Mistral sur la langue provençale dit par Raoul Decugis, président des Chemins du Patrimoine.

La cérémonie s'est achevée aux accents de la Coupo Santo et la Respelido interprétés par la chorale Ouliéulo Canto, avant que ne soit partagé le verre de l'amitié.

scroll back to top

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

J’accepte les cookies provenant de ce site.