oscars20151Récompenser et reconnaître les valeurs humaines d'hommes et de femmes au service d'une association philanthropique, humanitaire, artistique, sportive ou activité professionnelle, telle est la démarche du député de la circonscription Philippe Vitel lorsqu'il décerne ses Oscars Concordia. Ces distinctions permettent de récompenser des bénévoles qui ont choisi de s'investir au service du plus grand nombre.


oscars20152La cérémonie 2015 a eu lieu à Toulon, au siège du député, espace Concordia, en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles  M Robert Bénéventi, maire d'Ollioules et conseiller régional, M Raymond Abrines, maire de la Farlède, M Roger Castel, Maire de Solliès-Ville, Mme Sylvie Laporte, Adjoint au Maire de la Valette, député suppléant, M Simon Maire de la Crau, M Aycard maire de Belgentier,  Mme Monier maire d'Evenos et de très nombreux élus de la 2ème circonscription
Parmi les 10 lauréats de cette session 2015, Arthur Bidaut de Belgentier, Jean-Martial Cottin de Solliès Ville, Jean Marc Croce de la vallée du Gapeau, Raymonde Hugonnier d'Evenos, Claude Lépine de la Farlède, Claude Pisano de Solliès Pont, Anne Marie Thouvenot de la Valette et Sassi Bennaseur de Toulon deux Ollioulais ont été récompensés, Mme Colette Resplendino, présidente d'honneur de l'association En Savoir Plus et M Louis Giordano, président de la FNACA, Comité d'Ollioules. 
Avant de leur remettre la Médaille de l'Assemblée Nationale, gravée à leur nom et un diplôme, le Docteur Vitel a rappelé le parcours de chacun des récipiendaires.

Colette RESPLENDINO, la passion d'enseigner comme un héritage à transmettre.

Après avoir surmonté toutes les difficultés liées à la deuxième guerre mondiale, l'exode, la perte de sa maison, le déplacement familial, Colette RESPLENDINO a toujours gardé au fond de son cœur la chaleur humaine et l'enthousiasme que lui ont insufflé les enseignants qui l'ont soutenue pendant toute sa scolarité.
Portée par un rêve, celui d'être professeure d'anglais, Colette a d'abord réussi en 1952 le concours d'entrée à l'Ecole Normale. Sortie en 1956, elle se marie avec Robert RESPLENDINO en 1957. Quatre enfants viendront renforcer leur union basée sur la volonté d'enseigner et de transmettre puisque Monsieur RESPLENDINO est lui aussi professeur.
oscars20154Arrivée à Ollioules en 1960, elle poursuit son rêve en obtenant une licence d'anglais en 1967 et un CAPES d'anglais en 1976.
Enseignante à Ollioules de 1960 à 1976, elle met toute son énergie dans la réalisation d'échanges entre les élèves français et anglais. Sa fierté est que ses élèves lui en sont aujourd'hui encore extrêmement reconnaissants.
Sa réussite au CAPES l'oblige à aller enseigner en Saône et Loire, loin de sa famille. Elle interrompt alors à regret les échanges linguistiques, mais se jure de continuer son travail et la mission qu'elle s'est fixée : « tisser des liens entre les citoyens d'Europe. »
A l'issue de sa carrière au Lycée Beaussier en 1989, ne se satisfaisant pas de son statut de jeune retraitée, elle propose ses services au centre d'éducation permanente de l'IUT à La Garde où elle restera près de 10 ans faisant aussi 3 années de soutien scolaire à la Beaucaire.
Enseigner, transmettre étant sa grande passion , elle mène à bien un nouveau projet en 2001 .Grâce au soutien du maire d'Ollioules, Robert BENEVENTI, elle créé l'association « En Savoir Plus » qui donne des cours d'alphabétisation pour favoriser l'intégration des personnes étrangères, mais aussi pour soutenir des jeunes français qui ne maitrisent pas la langue ou qui souhaitent une remise à niveau pour avoir un emploi ou une formation qualifiante.
Après ses années dédiées à l'enseignement sa seule volonté reste de lutter farouchement contre l'obscurantisme et participer à la construction d'un monde en paix. Présidente d'Honneur d'En Savoir Plus, elle espère vivement que les bénévoles de l'association continueront à accueillir tous ceux qui rêvent de maitriser la langue française.
Même si ses activités professionnelles et associatives ont pris beaucoup de son temps, Madame Colette RESPLENDINO a été très attentive à sa vie de famille auprès de son mari, de ses 4 enfants, et de ses 6 petits-enfants, Marion, Arnaud, Sandra, Lola, Liza et Julie, qui font tous de brillantes études.

oscars20153Louis GIORDANO, un enfant d'Ollioules né dans un glaïeul.

C'est l'œil toujours pétillant que Louis GIORDANO, ollioulais pure souche, a l'habitude d'expliquer qu'il est né dans un glaïeul.
En effet, il représente la 3ème génération d'horticulteurs au quartier Entre-les-Horts où depuis 1928 sa famille, exploite une parcelle d'un hectare et demi
La maison familiale, qui date de 1749, a été le berceau de nombreuses créations florales de cette famille dont la vie entière est dédiée à l'horticulture. En effet, après que son père Joseph, surnommé par ses amis « le roi des glaïeuls », ait introduit cette fleur à Ollioules, Louis GIORDANO s'est pris de passion et il est devenu obtenteur en créant pas moins de 6000 variétés, recevant plusieurs récompenses dont le prix européens des créateurs floraux.
Basant ses recherches sur de multiples critères, beauté, précocité ou fleurissement tardif, il a aussi travaillé pour des producteurs hollandais qui appréciaient particulièrement la qualité des créations ollioulaises.
C'est en juillet 1994, 3 mois avant le terrible orage de grêle qui a détruit de nombreuses exploitations Ollioulaises, que son fils Laurent a repris le flambeau familial. Il continue bien sûr à cultiver les glaïeuls, mais aussi les renoncules dont la famille a sauvé de l'oubli la variété « Pink Perfection », les reines-marguerites....
Vantant les mérites du micro climat ollioulais, atout majeur de l'horticulture locale, lié aux gorges d'Ollioules et au fleuve côtier la Reppe, Louis GIORDANO garde toujours un œil sur l'exploitation dont la particularité est de se trouver à proximité immédiate du centre-ville entre résidences HLM et maisons particulières, illustration parfaite de la viabilité de l'agriculture périurbaine.
Pour occuper sa retraite, il s'investit pleinement dans la vie associative de la commune au sein du comité ollioulais de la FNACA qu'il a créé il y a plus de 40 ans et qu'il préside toujours avec dynamisme.
Il fait partie du comité d'entente des associations patriotiques d'Ollioules et à ce titre est présent lors des cérémonies à Ollioules et dans les communes voisines.
Il reste aussi très attentif à l'évolution de l'horticulture et son fils a été l'un des premiers à participer au marché agricole du quartier de la Gare. Pour Louis GIORDANO, l'horticulteur doit être au plus près de sa clientèle et les circuits cours tels que le marché des producteurs locaux sont une aubaine pour les exploitions familiales comme la sienne.
Avec sa chère épouse Suzanne, Louis GIORDANO profite aussi de ses enfants Laurent et Mireille et ses petits enfants Aurélie et Florian qui sont sa plus grande fierté.

A l'issue de cette remise de la cérémonie les deux lauréats ont immortalisé l'instant aux côtés de Monsieur le Maire, de M Thuilier et Mme Bernardini, adjoints, de Mme Besson, Mme Crevet, M Philippeaux, Mme Bervas conseillers municipaux et M Tognetti conseiller départemental suppléant, ainsiq que Mme hélène Leconte présidente d'En Savoir Plus qui ont tous partagé la joie des lauréats.

La soirée en images

ALBUM: 0scars concordia 2015
LOADING...

scroll back to top