choix couvC'est Monsieur Robert Bénéventi, Maire d'Ollioules qui a présidé l'inauguration de la nouvelle école primaire Simone Veil au quartier de la Castellane, en présence de Monsieur Philippe Vitel député du Var, Madame Laetitia Quilici vice présidente du Conseil Départemental, représentant le président Marc Giraud, Madame Isabelle Lochet inspectrice de l'Education Nationale, représentant Monsieur Olivier Millangue directeur académique des services de l'éducation nationale, de nombreux élus Ollioulais, de Madame Laurette Toutalian Directrice, de l'école Simone Veil, des enseignantes et des membres de la communauté éducative, d'élus du conseil municipal des jeunes, des élèves et de leurs parents.

Le premier magistrat a excusé l'absence de Madame Simone Veil qui après avoir spontanément donné son accord, a fait savoir, par l'entremise de ses enfants que malgré l'honneur qui lui était fait, son état de santé ne lui permettait pas d'être présente.


Puis ce fut le dévoilement de la plaque inaugurale et le coupé du ruban dans une ambiance très conviviale. Chacun a pu découvrir les moindres recoins du bâtiments et les petits élèves étaient très fiers de servir de guides à leurs parents.
Lors de son allocution Monsieur le Maire a rappelé que « la ville d'Ollioules a toujours porté une attention extrême à son domaine scolaire qu'il soit public ou privé. C'est aujourd'hui une grande fierté pour le maire et l'ensemble des élus de la commune, de procéder à l'inauguration d'une nouvelle école, c'est un moment à la fois émouvant et enthousiasmant. Jusqu'à l'année dernière la totalité des établissements maternelle et primaires étaient concentrés au centre ville.
Cela posait régulièrement des problèmes d'accès, voire même parfois de sécurité pour les jeunes piétons et leurs parents, malgré la mise en place de l'opération « millepieds". Cette problématique a motivé nos choix et nous avons souhaité donner de l'espace au domaine scolaire existant en créant une nouvelle école.

IMG 1182
Bien sûr il n'est pas question d'abandonner les établissements du centre-ville, bien au contraire. Nous programmons chaque année de nombreux travaux, réalisés pendant les vacances scolaires et je veille personnellement à faire le tour des écoles en présence des chefs d'établissements.
Parallèlement à nos projets, nous avons aussi apporté notre soutien à l'école Sainte Geneviève afin que cet établissement si cher au cœur de nombreux ollioulais ne quitte pas la commune en raison de la vétusté et de l'inadaptation de ses locaux. La ville a permis la construction d'une nouvelle école sur un terrain mis à disposition avec un bail. Nous avons aussi acheté l'ancienne école Sainte Geneviève qui fera l'objet de réhabilitations ultérieures pour une nouvelle destination peut-être à caractère patrimonial. Aussi, avant même l'arrivée de nouveaux élèves, cette simple opération de partenariat public / privé a fait que près de 200 élèves n'avaient plus besoin de venir en centre ville, réduisant d'autant le nombre de véhicules.


Avant d'évoquer cette nouvelle école, il faut se rappeler que le site de la Castellane, qui représente près de 15 hectares, a fait l'objet d'un projet global. Après 10 ans de procédures qui ont abouti à une Déclaration d'Utilité Publique nous avons réalisé de nombreux équipements : un stade avec un terrain synthétique, une piste d'athlétisme, une voie verte, un jardin public au sein d'une magnifique oliveraie, un espace boisé aménagé, 48 logements sociaux ...tout cela dans un temps record !
Mais comme vous le savez tous, "gouverner c'est prévoir" et cela est encore plus vrai en termes de démographie... Nous avions en perspective l'arrivée du Technopole de la Mer avec DCNS mais aussi les nombreuses activités le long de l'avenue Jean Monnet, les entreprises, la vallée médico-sociale du côté de la Panaggia, l'institut de formation de la Croix Rouge et il nous fallait aussi respecter l'article 55 de la loi SRU sur les programmes triennaux de construction des logements sociaux.

Tout ceci devait être anticipé et grâce à la Castellane nous avons pu mener à bien tous ces projets. Il nous fallait une école qui réponde au premier objectif de désenclavement du centre ville mais qui prenne en compte l'augmentation du nombre d'élèves. C'est pour cela que j'ai souhaité la création d'une école évolutive qui comprend les 6 magnifiques classes que vous venez de visiter, école maternelle et primaire, une salle polyvalente, une salle de motricité, une bibliothèque, une salle informatique, un site de restauration, 2 cours paysagères et aménagées, sans oublier les beaux volumes, de magnifiques luminaires et une clarté exceptionnelle... Nous avons bien sûr travaillé en concertation avec les associations de parents d'élèves que je remercie.

Pour réaliser tout cela en un temps aussi court, à peine 1 an, il a fallu un véritable travail d'équipe avec un maître d'ouvrage délégué Var Aménagement Développement, et je salue la présence de M Chabert et de M Escolano qui ont suivi le chantier, un groupement d'architectes, Mme Henriot, M Caire et Idris Yangui du cabinet URUMQI, pour la maitrise d'œuvre, que je remercie pour la qualité du bâti et de son aménagement. Malgré 2 ou 3 entreprises qui, dirons-nous n'ont pas tenu la distance, les délais ont été respectés et je félicite tous les corps de métiers qui ont mené ce projet à son terme.

Je souhaite aussi vivement remercier les élus qui ont suivi le chantier, Monsieur Guy Philippeaux, adjoint délégué aux travaux, Madame Carine Besson conseillère municipale déléguée à la vie scolaire, Madame Marie-José Martel responsable du service scolaire et l'ensemble du personnel des écoles pour l'anticipation dans les commandes de matériel et surtout leur totale implication jusqu'au jour de la rentrée, et même au-delà car il a fallu pendant plusieurs semaines faire de nombreux ajustements pour le bien-être et la sécurité des élèves et des enseignants. Grâce à toutes ces bonnes volontés, les enfants et l'équipe éducative bénéficient d'un établissement de grande qualité dans un environnement exceptionnel avec des équipements sportifs de proximité.

Cette école a été conçue pour accueillir 3 classes supplémentaires et donc nous avons une marge de progression jusqu'à 9 classes. Nous avons bien fait de prévoir cela car les effectifs pour la prochaine rentrée scolaire sont en augmentation. Je remercie le DASEN, Monsieur MILANGUE Directeur académique et Mme Lochet , d'avoir été à notre écoute ce qui va nous permettre d'ouvrir à la rentrée 2 classes de plus ce qui portera l'effectif de l'école Simone Veil à environ 145 élèves. Grâce à cela, sur l'ensemble des établissements scolaires publics de la commune, nous pourrons respecter les effectifs par classes ».

veil2Puis le maire a terminé son propos sur le choix du nom donné à l'école. Il a indiqué que c'est son élue déléguée aux écoles, Madame Carine Besson qui a souhaité que l'on choisisse une femme. Pour répondre à sa demande il a spontanément proposé Madame Simone Veil. « Résistance, résilience, force, courage, noblesse de cœur et d'esprit, tels sont quelques uns des qualificatifs que l'on peut associer à Madame Simone Veil. Il s'agit d'une femme politique exemplaire qui a honoré ses fonctions et qui a été une remarquable première présidente de l'Union Européenne. Membre de l'Académie Française, elle a su, plus que toute autre, incarner la cause féminine. Ses combats multiples, toujours dans le cadre des lois de la République, lui ont permis de faire évoluer notre société dans le respect des droits des femmes. Elle reste un modèle pour notre jeunesse et je sais qu'elle a beaucoup apprécié que son nom soit associé à un établissement scolaire. Dans son autobiographie " Une vie" elle qui a connu la guerre et l'horreur des camps de la mort, déclarait : "venus de tous les continents, croyants et non croyants, nous appartenons tous à la même planète, à la communauté des hommes. Nous devons être vigilants et la défendre non seulement contre les forces de la nature qui la menacent mais encore davantage contre la folie des hommes".

Monsieur le maire a félicité la directrice pour l'initiative prise par une enseignante qui a réalisé un superbe portrait de Mme Simone Veil sur lequel les enfants ont déposé des petits mots de remerciements.

veil1

La directrice Mme Toutalian a « remercié la ville d'avoir permis aux enfants et aux enseignants d'avoir un établissement scolaire de grande qualité, avec de magnifiques salles de classes et de nombreux espaces communs ». Mme Lochet a rappelé que « le projet de nouvelle école remontait à plus de 15 ans et elle félicité les élus pour l'intérêt qu'ils portent en permanence au cadre de vie des plus jeunes de leurs administrés ».


Puis les enfants, les enseignantes, la directrice et les agents du service scolaire ont offert un charmant spectacle chanté et dansé avant que tous ne partagent un moment de convivialité.


Montant général des travaux :plus de 3,2 millions d 'euros.
Aide de partenaires institutionnels:
Le Conseil Départemental pour 600 000 € (2 années de quota):
230 000 € et 172 000 € + 198 000 € à venir
Le Conseil Régional : 200 000 €
L'Etat à travers la DETR pour 346 000 €

RETROUVEZ l'INAUGURATION EN IMAGES

scroll back to top