Photo mairie Ollioules

 Depuis plusieurs années la ville apporte un soutien financier aux jeunes ollioulais qui partent étudier, plus de 3 mois, à l'étranger. Voici le récit d'Ophélie Hospital qui a fait un stage au Japon.

 

"Etudiante en architecture à l’ Ecole Nationale d’Architecture de Paris-La Villette j’ai eu le privilège de suivre, cette année, ma 4ème année d’études à Osaka au Japon, en Erasmus. 

Ollioulaise depuis ma plus tendre enfance, j’ai eu cœur à m’imprégner de la philosophie japonaise qui allie nature et architecture, qui harmonise le modernisme des technologies avec l’art de vivre et relève le défi d’une écologie architecturale engageant éthique et esthétique. 

Entre tradition et modernité, la culture japonaise m’a beaucoup fascinée. Sa vision tournée vers la nature est une des caractéristiques qui m’interpelle plus particulièrement. La respecter avec humilité, vivre en osmose avec elle et associer l’habitation de l’homme avec son environnement naturel ont été des enjeux essentiels à mes yeux. Confronter mes visions occidentales, voire provençale avec celles de l’Orient, ont été source de motivation à m’immerger dans ce pays. J’’y ai puisé enrichissement personnel et professionnel…. 

Au cours de mon échange j’ai pu visiter Kyoto et Nara, deux villes traditionnelles qui s’opposent à Tokyo la grande mégalopole moderne. La campagne japonaise dans la préfecture de Hyogo restera mon voyage le plus marquant où j’ai pu découvrir la campagne typique japonaise, sa gastronomie exquise et ses habitants à l’extrême gentillesse. 

Cette année toute particulière, de part les événements liés à la pandémie, ont affecté dans leur chair tout être humain dans le Monde entier. Le Japon n’a pas échappé à cette catastrophe. J’’ai eu le sentiment d’être très bien entourée par mes professeurs japonais qui ont su par leur bienveillance et attention mener ma formation à son terme. 

Je tiens à remercier très sincèrement Monsieur le Maire, Robert Bénéventi et l’ensemble des membres du conseil municipal de m’avoir accordé une subvention pour financer cette année d’études. Leur soutien m’a été fort utile et nécessaire pour faire aboutir mon projet, le Japon restant un pays onéreux. Mes racines ollioulaises, conjuguées avec mes connaissances nippones sauront être désormais, des leviers indispensables au service de mon futur métier".

Avec mes plus vifs remerciements,

Ophélie HOSPITAL 

IMG 20191117 145239

scroll back to top