truites reppe 1

Plusieurs membres du « Gardon de Toulon et ses environs », Association Agréée pour la Pêche et la Protection en Milieu Aquatique (AAPPMA), MM Hirou, Bodouin, Douaillat, Gomez et Marla, aux côtés de leur président Yoann Migeot, ont déversé, mercredi 50 kgs de truites (environ 200)dans la Reppe.
L'objectif est clair : « Donner du poisson aux pécheurs. »
Acheminées depuis la pisciculture les truites du Paradou à Pignan dès le matin, les truites d'élevage, âgée de deux ans environ, nagent désormais dans le fleuve côtier ollioulais ; Celui-ci prend sa source au puits de Massaquan, à 460 m d'altitude, sur la commune du Beausset et se jette dans la mer 17, 6 km plus loin, après avoir traversé la commune d'Ollioules.
« L'ouverture de la pêche à la truite, le 13 mars, n'est pas la raison principale de ce lâcher de poisson dans la Reppe, précise Yoann Migeot, il est permis de pêcher toute l'année dans le fleuve côtier ollioulais puisque celui-ci est classé en 2e catégorie.
C'est une volonté de l'AAPPMA d'alimenter la Reppe : « Nous effectuons plusieurs lâchers par an dans la Reppe. Cette année, puisque la Reppe a été correctement alimentée en eaux pluviales  et qu'elle est parfaitement entretenue par la ville, nous apportons  des truites aux pécheurs » explique le président.
Les truites mises à l'eau mercredi mesurent 25 cm, c'est le standard. Les pêcheurs peuvent les consommer ou choisir de les relâcher. Si leur longueur est inférieure à 23 cm ils doivent les remettre à l'eau. Faute de quoi, les gardes pêche de l'AAPMA, tous bénévoles et assermentés ont la possibilité de dresser un procès-verbal qui sera transmis au procureur de la république. Même procédure lors d'un défaut de possession de carte de pêche. « Tout pêcheur en eau douce doit être titulaire d'une carte de pêche, même les enfants » rappelle le président. Et d'ajouter : « Attention la pêche est limitée à six truites par jour par pécheur. »

Par ailleurs, Ollioules dispose depuis plusieurs années d'un parcours de pêche famille sur les bords de Reppe. Le maire, Robert Beneventi, a souhaité que soit créé un parcours halieutique, à destination des familles, sur un linéaire de 615 mètres en amont du Pont de la RN8 situé à l'entrée des Gorges d'Ollioules jusqu'au Pont du Faubourg, en face de l'Office de Tourisme pour offrir la possibilité à tous de s'adonner à ce loisir.
Dans la Reppe les espèces piscicoles sont nombreuses : Truites, blageons, barbeaux méridionaux, chevesnes ou encore anguilles. Pour matérialiser ce parcours deux panneaux explicatifs ont été mis en place au pont de Trisse Rattes à la Bonnefont et au pont du Faubourg.
Pêche à la ligne en statique ou pêche à la mouche, tout est possible à l'année sur les bords de Reppe du moment que les pêcheurs sont titulaires d'une carte de pêche et qu'ils respectent, bien évidemment, le site.
Pour les enfants jusqu'à 12 ans la carte de pêche annuelle ne coûte que 6 euros.

truites reppe 2

panneau parcours peche

scroll back to top