hotelabeilles

La ville d'Ollioules, dans le cadre de son label Territoire Engagé pour la Nature (TEN), participe à l'opération initiée par la Région Provence Alpes Côte d'Azur. La commune s'est engagée à soutenir cette initiative et à préserver les écosystèmes en protégeant les abeilles et les pollinisateurs sur notre territoire. Un hôtel à abeilles va être installé dans l'espace boisé de la Castellane avec un suivi scientifique assuré par l'ONF, l'OPIE (Office pour les insectes et leur environnement) et le service espaces naturels de la Métropole sur deux années.

Un hôtel à abeilles, c'est quoi ?
C'est un lieu de reproduction pour les abeilles sauvages et autres insectes où des casiers reproduisent différents lieux de vie micro habitats devenus rares.

Des hôtels à abeilles, pourquoi ?
On constate une raréfaction des insectes pollinisateurs, notamment des abeilles.
L'ONF et l'OPIE (Office pour les Insectes et l'Environnement) soutiennent les hyménoptères apoïdes pollinisateurs en forêt publique en développant des hôtels à abeilles
permettant :
• de conserver ces populations dans les zones forestières,
• d'améliorer la connaissance sur ces insectes,
• de sensibiliser le public sur la biodiversité.
Les hôtels à abeilles concernent les abeilles sauvages. Elles font partie de l'ordre des hyménoptères au même titre que les fourmis, frelons, guêpes...
Elles sont solitaires.
• Elles ne fabriquent pas de miel mais une pâtée pollinique.
• Les plus petites ne dépassent pas 3 mm.
• Elles nichent dans des tiges creuses, tiges à moelle, bois
mort, cavités ...
• Elles transportent le pollen et le nectar pour nourrir leur progéniture.


Un Inventaire de la biodiversité dans le cadre d'une démarche environnementale volontaire et un suivi scientifique seront réalisés avec une visite par mois, de mars à septembre, saisie des données, détermination de l'espèce des spécimens et un rapport de synthèse des résultats 2021 et 2022 sera établi.


Après le vote de la convention avec la Région, sur proposition du maire Robert Bénéventi en conseil municipal, Hervé Maître, de l'Unité territoriale Toulon Provence Pays des Maures de l'Office Nationale des Forêts, est venu sur site accompagné par Luc Blaison naturaliste de l'ONF, Pierre-Emmanuel Dugravot conducteur de travaux de l'ONF et Magali Castinel, responsable du service environnement de la ville pour définir l'emplacement de cet hôtel à abeilles. Le site retenu, une petite clairière à proximité du sommet de l'espace boisée (dont la surface totale est de 5 hectares), entourée d'une végétation adaptée aux hyménoptères et d'un espace suffisant pour ne pas être dérangés par les promeneurs. Le matériel installé fera près de 2 mètres de hauteur et sera mis en place d'ici 4 semaines.

scroll back to top