1cere80518C'est au son de la musique de la Lyre Provençale d'Ollioules, dirigée par son chef Thomas Righi, que les autorités civiles, militaires et religieuses ont rejoint en cortège depuis le parvis de l'hôtel de ville les monuments aux morts place Lemoyne pour le 73ème anniversaire de la Victoire de 1945, après la messe célébrée, par le Père José-Emmanuel Ansaldi en l'église St Laurent.

La cérémonie fut menée par Monsieur Jacques Thimoléon, Maire-adjoint honoraire et maître de cérémonie, avec un piquet d'honneur du 519ème GTM, une garde d'honneur de la Préparation Militaire Marine de Toulon, les Cadets de la Défense, en présence du Colonel Samuel Duval Commandant, le 519ème GTM, du Lieutenant Colonel Wis, représentant le délégué militaire départemental  du Capitaine de Corvette Lesné, responsable de la Préparation Militaire Marine de Toulon, et de Monsieur Karl-Heinz Rudolph, maire de la commune de Weiler-Simmerberg-Ellhoffen en Allemagne avec laquelle Ollioules entretien des lien d'amitié depuis 2003 et un jumelage officiel en 2012.

2cere80518Après  la  revue  des troupes et le refrain de la marseillaise chanté par les soldats du 519ème GTM, un Cadet de la Défense a lu l'ordre du Jour N°7 du Maréchal de Lattre de Tassigny et Monsieur Gilles Aubin président des Médaillés Militaires le message de l'Union Fédérale des Anciens Combattants. 

Après la remise d'une médaille dans l'Ordre National du Mérite à un officier du 519ème GTM, Monsieur Karl-Heinz Rudolph, maire de Weiler-Simmerberg-Ellhoffen, a prononcé un émouvant discours, en français, en hommage aux victimes de la guerre et des violences. En préambule, il a cité un simple soldat qui sous l'impression de la visite d'un cimetière militaire allemand avait dit " "Nous cherchons la paix dans le monde, dans nos familles et en nous-même. Mais la paix ne vient pas seule, non sans effort, non sans compréhension, et non plus sans amour du prochain".  Au fil de son propos il  rappelé que la paix régnait sur l'Europe de plus de 3/4 de siècle et que la réconciliation Franco Allemande célébrait cette année son 55 ème anniversaire. Il a indiqué que l'intégration des évènements actuels dans nos commémorations nous rappelle notre obligation continuelle de transformer les leçons de l'histoire ancienne et récente en capacité de réconciliation et en instrument à l'encouragement d'une paix juste pour la sauvegarde des droits de l'homme et la propsérité de tous. "Faisons de notre mieux et travaillons pour le maintien de la paix en Europe mais aussi dans nos coeurs".

3cere80518Après avoir salué, en Allemand, la présence de son ami et homologue allemand, Monsieur le Maire a remercié les nombreux élus du Conseil Municipal, M Calussi et Mme Amar, élus du Beausset, les autorités civiles, militaires et religieuses, les élus du Conseil Municipal des Jeunes, les responsables des Associations Patriotiques Ollioulaises, les Porte-Drapeaux, les sapeurs-pompiers d'Ollioules,  Les bénévoles de la Réserve Communale de Sécurité, les CCFF, La Lyre Provençale, les soldats du 519ème GTM , la Préparation Militaire Marine de Toulon, M Martina Fieschi professeur au Collège les Eucalyptus et ses élèves, Mme Toutalian directrice de l'école Simone Veil. Il a aussi vivement remercié toutes les personnes qui préservent sur Ollioules ce devoir de mémoire si important pour tous ceux qui ont été marqué dans leur  chair et dans leur esprit par ce terrible conflit mondial et il a exprimé sa joie de voir une jeunesse aussi nombreuse lors de cette cérémonie, avec les élèves du Collège les Eucalyptus, les cadets de la Défense, Les jeunes de la Préparation Militaire Marine et les élus du Conseil Municipal des Jeunes aux côtés de leur maire Baptiste Brignano.

7cere80518Dans son discours le premier magistrat a évoqué "la Victoire de 1945 sur la barbarie rappelant qu'il fallait s'attacher au devoir de mémoire pour ne pas commettre à nouveau les erreurs du passé, la lutte contre l'oppression et l'injustice n'étant jamais terminée. Il a souligné qu'il ne fallait pas offenser la mémoire de la déportation et de la résistance en faisant abusivement référence à des faits ou à des personnages liés à une période dramatique de notre Histoire. Il demanda ensuite à chacun de s'incliner devant la mémoire de nos morts qui nous appellent à la vigilance, au respect de l'autre, à la tolérance et au combat contre toutes les formes d'extrémisme et d'exclusion. Il a rappelé , en cette veille de "journée de l'Europe" l'importance qu'avait eu la création de l'union européenne dans la préservation de la paix et souhaité que cet esprit européen "uni dans la diversité" soit préservé. Il a, à nouveau, salué la mémoire du Colonel Arnaud Beltrame, dont le sacrifice le 23 mars dernier lors du terrible attentat de Trébes est encore dans toutes les mémoires et symbolise l'engagement de tous ceux qui ont choisi de protéger et servir la France. Puis ila lu le discours de la Secrétaire d'Etat aux anciens combattants.

Après le ravivage de la flamme du Souvenir ce fut le dépot des gerbes: Monsieur le Maire Robert Bénéventi, accompagné par le  Colonel Duval et K H Rudolph qui lui même avait souhaité déposer une gerbe au noms des citoyens de Weiler . Le Conseil Municipal des Jeunes,  Monsieur Barthélemy Décimo et Monsieur Pierre Mathieu, au nom de Rhin et Danube, le Comité d'Entente des associations patriotiques,  et M Michel Béchameil, président du Comité Officiel des Fêtes ont aussi déposé des gerbes. Puis Monsieur le Maire a ravivé la flamme du souvenir. Après le salut aux drapeaux les participants ont partagé un rafraichissement dans les jardins du foyer Maurice Castellan.

Plus de photos

scroll back to top