IMG 2517C'est une belle histoire de famille, artistique, qui trouve une consécration à l'occasion d'une exposition à la galerie de l'Olivier 7, rue Gambetta jusqu'au 16 mars 2019, grâce à Mme Mireille Ewald, résidente ollioulaise, et petite-fille d'un peintre originaire de Russie, André Vladimirovitch Petroff.

Né à Saint-Pétersbourg le 2 octobre 1894, André Petroff a tout d'abord fréquenté l'école d'art de Roerich et Bilibine, avant d'obtenir la Médaille d'Or de l'Académie Impériale et le titre de professeur.

Devançant l'appel en 1915, il est envoyé se battre sur les fronts de Pologne, de Grèce puis de l'Est de la France avant d'être démobilisé en 1920.

Inscrit à l'école des Beaux-Arts de Paris, atelier Cormon, il découvre le Sud de la France et s'installe à Nice en 1923. De nombreux voyages d'études l'emmènent en Afrique du Nord, en Italie... mais il retrouvera toujours la lumière de la Riviera qui l'avait conquis.

A sa disparition, le 17 mars 1975 à Cagnes sur Mer, sa famille préserve son œuvre picturale. Dans les dernières années de sa vie, André Petroff disait souvent « J'ai gagné mon pain, j'ai peint, j'ai vécu de la peinture. J'ai été heureux, fidèle à ma vocation, confiant dans la vie, c'est tout ».

Ses œuvres sont exposées au Musée des Beaux-Arts Jules Chéret de Nice, au Musée de Grenoble, au Musée Simu de Bucarest, au château-musée de Cagnes sur Mer...

Études, portraits, paysages du Vieux-Nice ou de Hollande... dans son expression picturale André Petroff s'affirme russe, fier de ses origines mais il compose aussi avec l'incroyable lumière et les couleurs du Sud.

Exposition André Petroff
Jusqu'au 16 mars 2019
Vernissage le vendredi 22 février à 18h
Galerie de l'olivier, 7 rue Gambetta- 83190 Ollioules.
Ouverte du mardi au vendredi de 15h/18h
Samedi 10h/12h et 15h/18h
(fermée les jours fériés)

IMG 2522

scroll back to top