3abeltrameC'est un moment d'intense émotion qui a été partagé par tous les participants venus assister à l'hommage rendu par la ville d'Ollioules au colonel Arnaud Beltrame assassiné par un terroriste islamiste le 23 mars 2018 lors de l'attentat de Trèbes.
Cette cérémonie a été organisée à l'initiative de monsieur le maire Robert Bénéventi en accord avec Mme Nicolle Beltrame, mère du colonel.
Aux côtés du monsieur le maire, des élus du conseil municipal et des enfants du conseil municipal des jeunes, le Capitaine Roth commandant en second de la compagnie de la gendarmerie de la Valette du Var, le Commandant Stéphane chef de garnison représentant le 519ème Groupe de Transit Maritime, basé à Ollioules, M Vitel, vice-président du Conseil Régional, Mme Quilici, vice-présidente du Conseil Départemental représentant le président Giraud et M Astore, adjoint, représentant le maire de la Seyne sur Mer, des bénévoles de la Réserve Communale de Sécurité Civile et des CCFF, des représentants du comité d'entente des associations patriotiques et les porte-drapeaux et le maitre de cérémonie Jacques Thimoléon, maire-adjoint honoraire. .
Après le dépôt d'une gerbe sous la plaque de la rue qui porte désormais le nom d'Arnaud Beltrame (ex rue du Gros-Cerveau), le Capitaine Roth dans son allocution a rappelé les circonstances tragiques de la mort du colonel Arnaud Beltrame. Il a aussi souligné qu'à travers lui ce sont les valeurs d'engagement et de sacrifice de tous ceux qui ont choisi de servir la France qui ont été mises à l'honneur.

4abeltrameLe maire dans son discours a indiqué qu'il ne souhaitait pas que la cérémonie soit envahie par trop de tristesse. «En cela, je veux suivre l'exemple de la mère du Colonel Beltrame, Mme Nicolle Beltrame avec laquelle nous sommes en relation depuis le décès de son fils.
Nous lui avions demandé son autorisation pour donner le nom de d'Arnaud Beltrame à la rue où nous trouvons aujourd'hui. Le choix de cette voie réside dans le fait que nous sommes dans une rue qui donne accès aux écoles de la commune. D'ici quelques mois elle sera entièrement réhabilitée et nous l'inaugurerons officiellement.
Mme Nicolle Beltrame vient d'écrire un livre, en collaboration avec le journaliste Arnaud Tousch, sous le titre « C'était mon fils ».
Dans cet ouvrage poignant, elle explique "comment son enfant est devenu Arnaud Beltrame, l'homme qui s'est dressé contre le mal. J'ai beaucoup de sollicitations, les gens veulent lui rendre des hommages", explique-t-elle ».
Au fil de son récit, on découvre la terrible histoire de cette mère de famille, d'abord battue par le père d'Arnaud, dont elle divorcera quelques années plus tard. "Mon petit prince prouve qu'en sortant d'une famille cabossée on peut s'en sortir. L'amour et l'entraide donnent énormément de force", estime Nicolle Beltrame. ».

6abeltramePuis il a évoqué la carrière exemplaire d'Arnaud Beltrame. Né le 18 avril 1973 à Étampes (91), le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame a servi la France pendant plus de 22 ans.
Appelé à l'activité le 1er novembre 1995 en qualité d'officier de réserve au sein de l'école d'application de l'Artillerie à Draguignan (83), il se classe parmi les meilleurs de sa promotion à sa sortie, en mars 1996.
Nommé aspirant, il commande d'abord une section d'artilleurs parachutistes au 35e régiment d'artillerie parachutiste de Tarbes (65), avant de rejoindre le 8e régiment d'artillerie, à Commercy (55). il est admis sur concours à l'école militaire interarmes de Coëtquidan (56) en 1999, d'où il sort major de la promotion "Campagne d'Italie" en 2001.
Il choisit alors de servir en gendarmerie, où il termine, une fois de plus, major de la promotion "capitaine Gauvenet", en 2002. il rejoint le Groupement blindé de gendarmerie mobile à Versailles (78), où il commande un peloton de VBRG à l'escadron 16/1
Il réussit en 2003 les difficiles tests d'entrée de l'escadron parachutiste d'intervention de la gendarmerie nationale. Il participe à de nombreuses missions sur le territoire national et à l'étranger, notamment engagé en Irak comme chef du détachement gendarmerie en 2005. En 2006, il rejoint la Garde républicaine en qualité de commandant de la compagnie de sécurité et d'honneur du 1er régiment d'infanterie à Nanterre.
Le 1er août 2010, il est nommé à la tête de la compagnie de gendarmerie départementale d'Avranches (50). Son excellente manière de servir, l'impression très favorable qu'il inspire et son MBA en Intelligence économique de l'ISC Paris lui valent d'être retenu, en 2014, pour servir au ministère de l'Écologie, du développement durable et de l'énergie comme conseiller auprès du secrétaire général.
Puis il est nommé à l'été 2017 officier adjoint au commandant du groupement de gendarmerie départementale de l'Aude à Carcassonne.
Décoré de la Médaille d'or de la défense nationale en 2009, il était titulaire de la médaille d'Honneur des Affaires Étrangères (Argent) depuis 2006, de la citation à l'ordre de la brigade comportant l'attribution de la croix de la valeur militaire suite à son engagement en Irak. Il était chevalier de l'Ordre National du Mérite depuis 2012. Le 27 mars 2018, le colonel Beltrame a été décoré par le ministre de l'Intérieur, à titre posthume, de la médaille de la gendarmerie nationale avec palme de bronze, de la médaille d'acte de courage et de dévouement, et de la médaille de la Sécurité intérieure échelon or.
Il a été promu au grade de colonel à titre posthume par décret du 27 mars 2018.
Le 28 mars 2018, lors de l'hommage national rendu aux Invalides, le colonel Beltrame a été élevé au grade de commandeur de la Légion d'Honneur par le président de la République.

2abeltrameLe maire a conclu son allocution en rappelant « Aujourd'hui nous sommes réunis pour préserver sa mémoire mais aussi celle des autres de victimes de cet attentat terroriste islamiste. Ils s'appelaient Jean Mazières, viticulteur à la retraite, Hervé Sosna, maçon à la retraite, et Christian Medves, boucher, tous les trois ont été assassinés lors de cet attentat islamiste.
Je pense que s'il avait eu le choix, le colonel Beltrame aurait voulu être le seul à mourir ce jour-là car pour lui, comme pour tous ceux qui ont choisi de servir la France et d'en assurer sa sécurité, cela fait partie de leurs missions et ils en acceptent les conséquences.
Aussi, Capitaine, je souhaite que vous soyez mon interprète auprès de tous les gendarmes de votre groupement pour leur transmettre tout notre soutien et notre admiration pour le travail qu'ils font au quotidien. J'associe à cet hommage la police nationale, les CRS, les militaires tous corps confondus et particulièrement notre garnison le 519ème GTM, régulièrement déployé en opérations extérieures, la police municipale, les sapeurs-pompiers, les comités communaux des feux de forêts et la Réserve Communale de Sécurité Civile.
Que les femmes et les hommes qui en font partie sachent tout l'attachement que nous leur portons. Je vous remercie pour votre présence et je souhaite que cette cérémonie nous appelle à suivre l'exemple de la haute valeur morale du Colonel Arnaud Beltrame et que chacun d'entre nous s'en inspire».

5abeltrame

1abeltrame

8abeltrame

7abeltrame

scroll back to top