echangeur141220201

Le nouvel échangeur d’Ollioules/Sanary-sur-Mer commence à faire partie du paysage de l’autoroute A50 entre Toulon et Bandol. Les 2 gares de péage, les 4 bretelles d’entrée et de sortie ainsi que les giratoires reliant le réseau à la route départementale sont terminés. 

 

En attendant le feu vert des services de l’Etat, qui sont les seuls à pouvoir délivrer la décision ministérielle permettant une ouverture définitive, les partenaires du projet ont inauguré l’échangeur en très petit comité. 

Monsieur Evence Richard, Préfet du Var, Monsieur Blaise Rapior, Directeur Général du réseau Escota de VINCI Autoroutes, Monsieur Marc Giraud, Président du Département du Var, Monsieur Hubert Falco, Président de la Métropole Toulon Provence Méditerranée,  Monsieur Ferdinand Bernhard, Président de l’Agglomération Sud Sainte Baume et Maire de Sanary,  Monsieur Robert Bénéventi, Maire d’Ollioules et Vice-Président de la Métropole Toulon Provence Méditerranée et Madame Laëtitia Quilici, Vice-Président du Département du Var et adjointe au maire d’Ollioules ont, chacun avec un ciseau, coupé le ruban symbolique ouvrant la voie à une mise en service que chacun espère la plus proche possible.

 

Ce nouvel échangeur, déclaré d’utilité publique par l’Etat le 6 mars 2014, a été construit, en 2,5 ans, entre la barrière de péage de Bandol et l’échangeur de La Seyne-sur-Mer/ Six-Fours Les Plages (n°13). Il portera le n° 12.1. 

Cet aménagement est une réalisation concertée pour le territoire grâce à l’implication des cofinanceurs que sont le Département du Var, la Métropole Toulon Provence Méditerranée et l’Agglomération Sud Sainte-Baume ainsi que VINCI Autoroutes. Il a été réalisé dans le cadre d’une convention de financement pour un montant global est de 37.6 millions d’euros HT.

 

Concernant le montant du péage, il s’élèvera pour un trajet Ollioules-Toulon à 0,80 € en véhicule léger (classe 1) est à 0,50 € en moto (classe 5). L’intégralité des tarifs de péage par itinéraire sont d’ores et déjà à disposition sur le site vinci-autoroutes.com 

 

La ville a travaillé étroitement avec les présidents des deux CIL, La Gare-les Côtes du Plan et la Tourelle pour apporter des améliorations au projet. La prochaine étape sera la  reprise du revêtement routier de l’autoroute (comme cela est le cas actuellement entre la Ciotat et Bandol) avec un goudron qui devrait permettre de réduire encore les nuisances sonores. Les plantations d'arbres le long des bretelles ont aussi été renforcées avec des sujets de taille supérieure. La ville continuera à être vigilante sur l’entretien des nouvelles infrastructures.

PHY 9104

 

echangeur141220203

 

echangeur2

scroll back to top