ollioules-reppe-1

La Reppe tire son nom du mot celto-ligure Roape qui signifie rivière.

Fleuve côtier de 15 km de long, la Reppe prend sa source au pied du rocher de l’Aigle (l’Aigue nom provençal de l’eau), sous la barre des Aiguiers, à 450 mètres d’altitude.
Deux affluents, le ruisseau de la Berenguière et le ruisseau de Cimaï lui-même alimenté par la rivière souterraine de la Foux de Sainte Anne.

Le bassin versant de la Reppe draine environ 90 km2, son dénivelé est de 804 mètres du sommet du Mont Caume à la mer.
Le cours souterrain de la Reppe présente un ensemble des galeries naturelles et artificielles connues depuis fort longtemps.

Quatre points d’entrées sont répartis tout au long de son parcours :

  • Le Trou de la Bombe
  • Le puits du Canal des Moulins,
  • La source d’eau chaude,
  • La source Allemand (du nom du propriétaire)

La Reppe souterraine est alimentée par les eaux de quatre sources toutes situées rive gauche, l’Abus, Ripelle, la source Allemand et la Mère des Fontaines.

Source des informations : Raoul Decugis « les chemins du patrimoine ».

 

scroll back to top