Musée Bottin-Layet

Au quartier Trémaillon, Traverse du lançon vous pouvez découvrir un local dans lequel a été enchassé un vestige du rempart de la ville.  Ouvert depuis 2013 dans le cadre des actions patrimoniales menées par la ville,  et en collaboration avec le Centre Archéologique du Var, le musée archéologique Bottin-Layet présente un intérêt particulier pour quiconque aime l’histoire et le patrimoine.

En effet, ce petit musée offre à la curiosité du visiteur de nombreux objets découverts par les archéologues sur l’oppidum de la Courtine, ancien village gaulois situé sur les hauteurs de la commune et occupé du IVe s. au IIe s. avant J.-C. Céramiques autochtones et d’importations, fragments de statues, fibules et autres bijoux témoignent ainsi du développement de la société gauloise locale, balayant par la même occasion les clichés rétrogrades véhiculés en leur temps par les auteurs Grecs et Romains.

Par ailleurs, un fac-similé, plus vrai que nature, du trésor monétaire d’origine massaliète mis au jour sur l’oppidum, démontre l’importance des échanges entretenus avec les peuples du bassin méditerranéens.
L’espace Bottin-Layet présente aussi l’intérêt d’avoir été bâti autour d’un pan de l’ancien rempart médiéval, découvert in-situ lors de travaux de rénovation du quartier.
Daté de 1372, il a aussi fait l’objet d’une fouille archéologique ayant permis de compléter les travaux sur les fortifications médiévales de la ville.
A la lumière des découvertes archéologiques, l’histoire d’Ollioules s’est donc éclaircie. Elle s’offre désormais au grand public qui, aidé par une documentation didactique et les explications des agents du service Patrimoine de la ville, peut accéder à la richesse du passé ollioulais.

Service Archives et Patrimoine, Vie des Quartiers
1217 avenue Jean Monnet
83190 Ollioules
Fax:04.94.63.78.93