La maison du n°20 rue Gambetta, appelée "Maison des Têtes" par tradition et aujourd'hui Maison du Patrimoine, est un exemple exceptionnel de décoration intérieure du début du XVIIe s. Elle est entièrement inscrite à l'ISMH (Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques) et le décor sculpté (couloir, escalier, cour intérieure et paliers) est classé Monument Historique.
Le décor de gypserie a été réalisé au début du XVIIe siècle dans le style maniériste caractéristique de cette période. Le terme de "gypserie" vient du mot provençal "gipparie", de "gip" (le plâtre) ; l'artiste qui les réalise est appelé "gippier", mot lui aussi d'origine provençale. La gypserie, propre à la Provence et au Midi de la France, est constituée d'un mélange de plâtre et de chaux. Le sculpteur travaille le plâtre frais, directement sur place ; les figures, les ornements végétaux et animaux, les moulures, tout est sculpté à la main et non en utilisant des moules. Une fois le plâtre sec, on ne peut plus le travailler, mais seulement affiner certains détails. Si l'on s'est trompé ou si le motif n'est pas satisfaisant, il faut le casser et recommencer. Cela donne une bonne idée de la maîtrise qu'il fallait pour réaliser de tels décors.
Les éléments de ce décor mêlent des motifs traditionnels de la Renaissance (vase, figures mythologiques, éléments inspirés de l'Antiquité), des motifs chrétiens (Agneau pascal et Colombe du St Esprit dans les médaillons du couloir d'entrée) et des personnages du début du XVIIe siècle symbolisant le maître et la maîtresse de maison.
On ignore qui a fait construire et décorer cette maison. La tradition orale parle des Vintimille d'Ollioules, ce qui n'est pas impossible mais que l'on ne peut affirmer faute de preuves. Ce que l'on peut dire en revanche, c'est qu'il s'agit d'une maison noble ou de celle d'un riche bourgeois vivant noblement. La maison est un petit hôtel particulier qui rappelle en réduction ceux d'Aix en Provence.
A la fin du XIXe siècle, dans les années 1870, le propriétaire d'alors fait réaliser la façade actuelle sur la rue Gambetta, ainsi que les peintures murales. Au XVIIe siècle, les murs étaient sans doute blanchis à la chaux pour donner clarté et impression d'espace.
La Maison du Patrimoine qui a été transférée à Toulon Provence Méditerranée va faire l'objet de travaux de réhabilitation. Elle n'est plus ouverte au public.

Vidéo de présentation

scroll back to top