Décès de Georges Delille, fondateur du Domaine de Terrebrune

Le maire d’Ollioules Robert Bénéventi a eu la tristesse d’apprendre la disparition de Georges Delille le fondateur du Domaine viticole de Terrebrune au quartier de la Tourelle. Il a souhaité rendre hommage à celui qui a su valoriser le terroir de la commune et créer un vin d’exception qui, année après année, est devenu l’un des fleurons de l’AOC Bandol.

Séduit par la Côte Provençale en 1963, Georges Delille est tombé sous le charme d’une petite bastide Ollioulaise au quartier de la Tourelle, au milieu de quelques vignes abandonnées, d’oliviers séculaires et de fleurs cultivées. Derrière ce décor de carte postale, la plus grande richesse était son terroir en appellation Bandol.
Sensibilisé au vin depuis toujours à travers sa formation en sommellerie à l’école hôtelière de Paris, Georges Delille prit vite la dimension de ce grand terroir et entreprit la création du domaine et l’implantation du vignoble. Terrassements, restauration des murs en pierres (ou restanques), repos des terres puis plantation, plus de 10 ans ont été nécessaires pour reconstituer un vignoble.
C’est en 1975 que la cave fut construite, suivant les meilleurs principes œnologiques en respectant la noblesse du raisin et du vin. La cave fut enterrée pour permettre la vinification par gravité et l’élevage des vins dans les meilleures conditions. 1980, marqua la commercialisation des premières bouteilles. Précurseur dès l’acquisition de la propriété, M Delille a fait le choix de la pratique du bio à une époque où personne n’en parlait. Afin de concrétiser son attachement au respect du naturel et à la grande expression du terroir, le domaine s’est enrichi d’un label « Vin issu de l’Agriculture Biologique » certifié par Qualité France. Georges Delille n’a jamais cessé de suivre l’évolution du domaine
En 2006 j’étais à ses côtés lorsqu’il a été élevé au grade de chevalier du Mérite Agricole des mains de Jacques Toubon ancien Ministre et en 2020 j’ai eu le plaisir de célébrer, aux côtés de son épouse Claire, de leurs enfants et de leurs proches, leurs noces de platine. A cette occasion je leur avais remis la médaille de Citoyens d’Honneur de la ville.

A son épouse Claire, à ses enfants, Reynald et Erick, à ses petits-enfants et arrière petit enfant et leurs proches, je souhaite leur faire part des sincères condoléances de la ville d’Ollioules.

Le Maire d’Ollioules
Robert Bénéventi

INSCRIVEZ-VOUS
à notre lettre d'informations,
pour recevoir l'actualité d'Ollioules qui vous intéresse.

A ne pas manquer !